Refus de relation sexuelle Imprimer Envoyer

Que faire si votre conjoint n'accepte d'avoir des relations sexuelles que très rarement ou les refuse totalement ? Le problème est très fréquent et touche aussi bien les hommes que les femmes, jeunes et moins jeunes. Le problème peut exister depuis le début, s'être installé petit à petit ou apparaître très soudainement.

La première chose à faire est de déterminer la raison pour laquelle le conjoint dit non au sexe. Cette recherche est difficile car il y a une variété de facteurs sexuels et non sexuels qui entrent en jeu et ils sont souvent combinés pour donner lieu au refus. Dans certains cas, le facteur initial peut même avoir disparu mais les habitudes sont prises et les relations sexuelles ne (re)viennent pas à la normale. Certaines personnes semblent avoir énormément de "bonnes raisons" pour leur refus, mais cela cache souvent un problème de fond plus important.

Causes possibles du refus

  • Manque de désir : dans l'article "manque de désir" nous passons en revue une série de raisons au manque de désir sexuel. Si le conjoint manque de désir, il doit systématiquement se forcer, ce qui peut finalement le dégoûter et le conduire au refus. Il faut donc en premier lieu contrôler s'il n'y a pas un problème à ce niveau et travailler à son traitement.
  • Contrôle : le conjoint peut utiliser le sexe comme une carotte pour encourager un comportement ou une action de son conjoint, ou pour le punir en le privant de sexe. La personne supposée être contrôlée peut dès lors refuser ce jeu et toute relation sexuelle cesse dans le couple.
  • Habitude : le fait de ne jamais faire l'amour ou très peu peut former de mauvaises habitudes. Les relations sexuelles ne sont plus naturelles et d'autres choses usurpent le temps et l'énergie qui devraient être consacrés au sexe.
  • Anorexie sexuelle : comme pour l'anorexie alimentaire, un anorexique sexuel pense prendre le contrôle sur sa vie en refusant à son corps ce qu'il désire. Une telle personne peut perdre contact avec son corps à un point tel qu'elle peut être hautement stimulée mais ne rien ressentir.
  • Embarras : certaines personnes préfèrent s'abstenir de sexe que d'être dans l'embarras à cause de problèmes physiques déjà mentionnés dans les causes de manque de désir (impuissance, éjaculation précoce, problèmes d'orgasme, etc.)

Le facteur de la volonté propre

Parfois, le refus sexuel est prioritairement un problème d'égoïsme. Tous les points cités ci-dessus peuvent être des facteurs, mais le problème de fond demeure l'égoïsme : ce que je veux est plus important pour moi que ce que tu veux ou que ce que Dieu demande, et le sexe je n'en veux pas.

Travailler à une solution

Vous avez identifié un problème, alors que faire ? Cherchez déjà activement si vous avez le pouvoir de changer les choses, en particulier dans les problèmes de manque de désir ; peut-être êtes vous la cause d'un blocage de la part de votre conjoint et c'est à vous qu'il incombe de changer, pas à lui. Pour le reste, les personnes qui refusent la relation refusent aussi souvent de discuter du problème, voir même d'admettre qu'il y en a un. Si vous le pouvez, essayez de travailler avec votre conjoint pour mieux gérer vos priorités et résoudre certaines causes dues au stress ou au manque d'intimité non sexuelle. Mais il demeurera quelques problèmes qui sont hors de votre portée et qui ne seront résolus que quand votre conjoint aura opéré un changement. Nous croyons fortement que Dieu est capable d'effectuer un tel changement et notre section "guérison" peut vous aider dans ce sens.


D'après un article original du site The Marriage Bed. Reproduction et traduction avec l'autorisation des auteurs.