Guérison après un abus sexuel Imprimer Envoyer

Cet article est un extrait tiré du site The Mariage Bed écrit par Lory Byerly qui gère le site avec son mari Paul. Il est reproduit et traduit avec l'autorisation de l'auteur.


Voici un sujet qui m'est proche. J'ai été abusée sexuellement par plusieurs personnes quand j'avais trois ans. Ce fut incroyablement dévastateur à l'époque et cela affecta toute ma vie d'enfant. Ce que je n'ai réalisé que plus tard par contre est combien cela a affecté ma vie adulte, en particulier ma relation dans le mariage. Ce que j'ai appris en tant qu'enfant a formé des perceptions déformés de la vie, du mariage et du sexe. J'ai cru en des mensonges à propos de Dieu, de moi-même, de mon époux, etc. J'ai agi selon ces mensonges et cela a fait des dégâts incroyables, créant des blessures à moi-même et aux autres bien après que les abus aient cessés. Comment donc arrêter ces dégâts.

LE PROCESSUS DE GUERISON

Il y a de nombreuses choses qui se prêtent au processus de guérison. J'en liste ici une partie qui ont fait partie de mon parcours et j'espère qu'elles pourront aider ceux qui recherchent la guérison.

Faire face à la situation honnêtement

L'une des choses les plus difficiles à faire est de regarder honnêtement à la situation. Regarder l'horreur et l'injustice qui nous est arrivée et regarder notre contribution à ce gâchis à travers les années demande du courage. Comme Néhémie regarda le dommage infligé aux murs de Jérusalem avant d'entreprendre leur reconstruction, nous devons faire face aux dommages de nos vies honnêtement en débutant le processus de reconstruction.

Recevoir aide et espoir

La chose importante à réaliser est que nous ne sommes pas seuls. Nous avons un Dieu qui désire entrer dans nos vies, nous guérir et nous restaurer. Il nous a donné la puissance de Sa Parole écrite, Sa présence qui guérit, l'aide de conseillers inspirés par Dieu, les accolades et les oreilles remplies de compassion de nos amis. Il y a également d'excellentes ressources sur internet et dans les livres.

Renouveler votre esprit

Le renouvellement de l'esprit avec la Parole de Dieu est l'un des outils les plus importants pour les personnes abusées. La plupart d'entre nous avons passé notre vie à croire ce que nos abuseurs nous ont dit à propos de nous-mêmes et de la vie en général et cela nous a laissé un petit peu plus dans notre propre enfer personnel. Nous n'avons pas démarré le gâchis mais une fois adulte, nous avons le choix de continuer avec les vieilles croyances qui encouragent la haine contre nous-mêmes, la honte et la peur, ou nous pouvons choisir de renouveler notre esprit en apprenant à être d'accord et à marcher avec la Vérité de Dieu.

"Car il est comme les pensées de son âme..." Prov. 23:7a

"... soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence..." Rom. 12:2

Eviter les pensées destructrices

Il y a des lignes de pensées qui nous font perdre beaucoup de temps et d'énergie et nous font entrer dans des spirales de pensées destructrices. Prenons quelques instants pour en nommer quelqu'unes.

"Ce n'est pas juste." C'est vrai, ce n'est pas juste. Nous sommes abandonnés avec un gâchis que nous n'avons pas provoqué. Il est le fruit de l'égoïsme, de la perversion et de la haine de quelqu'un d'autre. Nous ne devrions pas avoir à nettoyer ce gâchis, ce n'est pas juste ... OK, ceci dit, réfléchissons une minute. Pour la majeure partie, nos abuseurs sont partis depuis longtemps ou ils se fichent de réparer le dommage. Nous ne pouvons pas leur faire réparer le gâchis et entrer dans des spirales de réflexions, de colère ou d'accusation ne fait que perdre nos vies.

La réponse est le pardon

Définition : tenir pour non avenue une faute, une offense, ne pas en tenir rigueur au coupable et ne pas lui en garder de ressentiment.

Je sais que pour beaucoup c'est une solution horrifiante. Je ne parle pas de ne pas punir l'abuseur ; il devrait faire face aux conséquences naturelles et légales de ses actions, si c'est possible. Je parle d'un pardon émotionnel et/ou mental personnel, une volonté de libérer nos abuseurs de leurs offenses et de laisser tomber le besoin qu'ils réparent le gâchis provoqué (qui est une attente irréaliste). Si vous acquiescez le mal qui a été fait et ensuite les pardonnez, vous êtes alors libre pour traiter du problème par vous-même (une attente réaliste) et d'aller de l'avant avec votre vie.

Dieu nous demande clairement dans Sa Parole qu'Il attend de nous que nous pardonnions et qu'on Lui permette d'être le juge final.

"Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses" Marc 11:25

"Car nous connaissons celui qui a dit: A moi la vengeance, à moi la rétribution!" Heb. 10:30

"Ma vie est un tel gâchis sans espoir ... je suis si brisé ... je ne sais pas comment régler cela moi-même". C'est une pensée récriminatrice très destructrice. Souvent, à cause de l'abus, nous avons pris de mauvaises décisions, et parfois même un sacré gâchis de nos vies. Le pardon est la réponse ici aussi. Nous devons approcher du Trône de Grâce et demander pardon pour ce que nous avons fait de faux. Ensuite, nous devons croire que la Parole de Dieu est vraie et nous en aller avec l'assurance que nous sommes pardonnés et que Dieu travaille à nous faire grandir et à nous sortir des problèmes. Nous sommes pardonnés et nous avons de l'espoir.

"Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins" Heb. 4:16

Traiter les souvenirs et les émotions.

Souvent, même si vous connaissez cette vérité, les souvenirs et les émotions peuvent vous submerger. Beaucoup de femmes ont trouvé la liberté en apportant leurs émotions et leurs souvenirs à Dieu en prière. En vous asseyant tranquillement (peut-être avec une amie de prière) vous pouvez permettre à Dieu de vous montrer comment Il voit ces situations. Il peut partager comment Il vous voit et les sentiments qu'Il a envers vous. En retour, cela peut enlever les souvenirs et soulager la douleur émotionnelle.

Devenir mature en Christ

C'est là que nos vies prennent de la substance. C'est ce qui commence à enlever le désordre hors de nos vies. Plus nous apprenons de Lui et de Sa Parole et plus nous commençons à vivre selon Ses prérogatives, plus notre vie devient bonne et saine. Un avertissement néanmoins : devenir mature en Christ peut parfois être inconfortable, voir faire mal. Une personne abusée qui a déjà eu sa dose de douleurs, peut facilement prendre peur et s'enfuir de ce processus. Mais attendez une minute ... respirez un bon coup et réfléchissez. La maturité en Christ ne fait pas mal comme l'abus le fait ; ce n'est pas une douleur destructrice et sans fin, mais une sorte de douleur vivifiante. C'est un peu comme donner naissance ; cela fait mal pour un temps, mais cela produit la vie1.

Délivrance et combat spirituel

C'est un sujet brûlant pour certains, mais je pense que quelques passages peuvent donner un peu d'équilibre. La Parole dit clairement que nous avons un ennemi.

"Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera" I Pi. 5:8

"[Jésus] a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix" Col. 2:15

Le lion n'a plus de dents car il a été vaincu à la croix. Mais Satan est toujours un trompeur et un bourreau et nous devons être conscients de ses tactiques et nous élever contre lui en revêtant l'armure de Dieu.

"C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu." Eph. 6:13-17

Tenir ferme

En permettant au Seigneur de transformer nos croyances, en choisissant de Le suivre et de grandir avec Lui, il y aura toujours des périodes où nous nous sentons sans aide, sans espoir et rempli de tellement de douleurs que vous pensons ne pas être capable de continuer.

Laissez-moi vous donner une illustration. Quand j'étais au collège, je jouais au football. Je mesurais environ 160 cm et je pesais dans les 40 kg. Pour la pratique du foot, j'ai appris à prendre la mine de celle qui va tout défoncer et la plupart du temps les autres joueurs étaient dupés et s'écartaient de moi sur le terrain. Tout le monde croyait que j'étais une très bonne joueuse de foot alors que je n'étais qu'une fille fluette qui savait bluffer. Un jour, une autre joueuse décida de se mesurer à moi. J'étais effrayée, mais j'avais décidé de maintenir mon apparence de "je mange des joueuses de foot pour le petit-déjeuner". Alors que j'étais prête à craquer après quelques minutes de jeu, elle laissa tomber. Si elle avait tenu quelques secondes de plus, elle aurait déjoué mon stratagème, mais la fille fluette gagna à nouveau.

" ... et tenir ferme après avoir tout surmonté" Eph 6:13

Satan n'est qu'une fille fluette sur le terrain de foot de nos vies. Ne le laissez pas gagner. Déjouez son stratagème et résistez à ses mensonges jusqu'à ce qu'il ait à quitter le terrain. Nous avons mal et nous doutons, mais si nous tenons ferme, nous aurons la victoire dans nos vies.

Combien de temps Seigneur ?

Je fais partie de la minorité qui ne pense pas qu'il faut 20 à 30 ans pour guérir d'un abus sexuel. Je ne veux pas créer un agenda de la guérison, mais nous sommes nombreux à croire que cela peut se produire en quelques mois ou quelques années.

Je me heurte encore souvent sur une blessure dont je n'étais pas au courant et le processus de maturité demeure présent, mais j'ai permis à Dieu de changer la façon dont je pense et j'ai pertinemment choisi d'agir en conséquence. C'est parfois un travail difficile et la perfection ne se produira pas de ce côté de la tombe. J'ai maintenant une bonne vie. Je n'ai pas de crainte à la vue de mon mari nu. Je n'ai pas peur du rejet comme c'était le cas avant. Je peux regarder aux choses bonnes, moins bonnes et aux choses horribles de ma vie mais toujours apprécier la présence du Seigneur, les rires de mes enfants et les poils doux sur le dos de mon mari.

Pour le parcours

"Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris." Es. 53:3-5

Quand Christ a été cloué à la croix, il a créé une provision pour notre guérison émotionnelle et physique. Il a aussi rendu son ministère disponible au travers de conseillers inspirés par Dieu et d'encouragements de la part des membres de l'église. Je recommande grandement à quiconque a vécu un abus de chercher l'appui de conseillers et de groupes de soutiens Chrétiens pour traverser le processus de guérison. Avoir quelqu'un avec qui parler et prier et d'une aide précieuse.


1 On donne souvent l'image de Dieu taillant et polissant une pierre pour en faire un diamant. Cela fait mal, mais c'est pour enlever les impuretés.

 

 

Articles connexes