Pornographie Imprimer Envoyer

La pornographie contribue à de nombreux problèmes et péchés sexuels et en arrive à détruire de nombreux couples.

En étant tout à fait objectif, il n'est pas possible de défendre Bibliquement que regarder la photo d'une personne nue à qui on est pas marié soit un péché. A l'exception de la liste de Lévitique 18 mentionnant une série de personnes proches desquelles nous ne devons pas découvrir la nudité, la Bible ne le dit pas explicitement. Le personnel médical doit utiliser de telles images pour sa formation et cela signifie qu'il serait impossible de devenir médecin sans pécher.

Le véritable problème est que beaucoup d'hommes, et de plus en plus de femmes, sont incapables de voir une personne du sexe opposé nue, ou simplement en maillot de bain, sans commettre le péché de convoitise. Même s'ils en étaient capable, ils seraient exposé à d'autres dangers :

  • Vision irréelle du corps : les corps montrées dans la pornographie, surtout celui des femmes, ne sont pas représentatifs de la majorité. Dans la pornographie, il s'agit de personnes jeunes, minces, bien proportionnées, etc. Elles sont généralement couvertes de maquillage de la tête aux pieds et elles sont filmées de manière à cacher toute imperfection, à moins qu'une retouche digitale ne s'en charge ultérieurement. Comment une personne ne peut-elle pas regarder ces fausses images de "perfection corporelle" sans penser que son conjoint n'est pas à la hauteur ? Dès lors, elle veut que son conjoint devienne différent de ce que Dieu l'a créé.
  • Fausses idées et attentes du sexe : la pornographie n'est pas du vrai sexe. Son seul but est de rapporter de l'argent à ceux qui la produise et ils utilisent pour cela les aspects visuels les plus puissants de la sexualité. Plus vite et plus fort une personne sera excitée par le contenu, plus vite elle paiera pour en voir plus. Le résultat est que la pornographie est très différente du vrai sexe :

    • L'amour, le respect, la romance et l'engagement sont totalement absents.
    • Une relation sexuelle spontanée avec un inconnu est ordinaire.
    • Le sexe oral est omniprésent car il est plus simple de faire des gros plans à la caméra, c'est donc visuellement plus excitant que le coït.
    • Les positions les plus communes pour le coït ne sont pas faciles à filmer et la pornographie est pleine de positions étranges et impossibles à réaliser par le commun des mortels.
    • Beaucoup d'actions et de mouvements sont plus excitants que le sexe doux et délicat, donc seules les actions rapides et fortes sont montrées.
    • "Une preuve" de l'orgasme semble nécessaire ; les hommes éjaculent donc de manière visible et les femmes accompagnent leur pseudo-orgasme de démonstrations exagérées.
    • Les femmes n'ont pas besoin de préliminaires, elles sont prêtes instantanément ou n'ont besoin que de quelques secondes de stimulation.
    • Les femmes sont insatiable ; elles jouissent à répétition et elles sont si désireuses de sexe qu'elles sont prêtes à tout et avec quiconque.
    • Les relations sexuelles illicites excitent, donc la pornographie est pleine de fornication, d'adultère, d'homosexuels, d'orgies, de viols, etc.

      Il est impossible pour quiconque de voir ce genre de choses de manière répétée sans être affecté. Les actes sexuels normaux commencent à paraître ennuyeux et une personne qui était jusqu'ici heureuse de sa vie sexuelle devient frustrée. Elle peut dès lors penser qu'il y a un problème avec son conjoint ou éprouver du ressentiment contre lui car il ne ressemble pas aux hommes ou aux femmes de la pornographie. Les hommes peuvent aussi remettre en question leur propre sexualité car les hommes qu'ils voient dans la pornographie sont tous très doués, ils ont une érection sur demande, jouissent à répétition et comblent toujours leur partenaire.

      Les femmes peuvent aussi être affectées en regardant la pornographie. Elles peuvent se sentir hideuses ou penser qu'elles n'attirent pas leur mari. Elles peuvent commencer à douter de leur sexualité car elles ne veulent pas ou ne peuvent pas faire les choses qu'elles voient.

      Ce changement de pensées et d'attentes est un processus long et subtil mais extrêmement destructeur. Il est aussi très difficile à corriger ; une personne qui a arrêté de regarder de la pornographie conserve tout de même ses fausses idées et attentes. De nombreux hommes avouent qu'à force d'avoir visionné de la pornographie, ils n'ont aucune idée de ce que le véritable sexe devrait être.

  • Habitudes : la pornographie excite, c'est pour ça qu'elle est faite. Quand nous sommes excités par quelque chose, cela crée un renforcement positif dans nos esprits. Cela nous pousse à rechercher les choses qui nous excitent encore et toujours. Dans une relation sexuelle normale avec son conjoint c'est très bien, mais le problème est que la pornographie est incomplète et que son pouvoir excitant est limité. Avec le temps, une personne aura besoin de pornographie "plus forte" pour être excité. Le problème et le processus cérébral sont les mêmes que pour toute autre dépendance. L'escalade peut conduire à ce que cette personne "doive" regarder des choses très violentes, telles que la bestialité ou des viols ou que la consommation de pornographie occupe tout son temps.
  • Dépendance : une personne peut devenir tellement habituée à la forte stimulation de la pornographie qu'il lui devient de plus en plus difficile d'être excitée par une relation normale avec son conjoint. Elle peut avoir à fantasmer sur les choses qu'elle a vues dans la pornographie pour être suffisamment excité. Une femme peut aussi devenir "dépendante" de la même manière. Certains hommes aiment regarder de la pornographie avec leur femme car elle devient très excitée et cela résulte en une relation sexuelle intense entre eux. Mais à la longue, elle peut avoir besoin de la pornographie pour être excitée ou se sentir énervée si elle n'est pas excitée rapidement sans elle. Ce qui a démarré comme un "extra" devient une nécessité.

La pornographie est comme le cancer : les dommages qu'il cause peuvent être importants avant qu'on les décèle. La pornographie ronge la sexualité saine que Dieu a conçue pour le mariage.

Qu'est ce qui est pornographique et qu'est ce qui ne l'est pas ?

Il s'agit principalement d'une affaire de jugement. Bien entendu, certains magazines, les films passant tard le soir et un nombre toujours croissant de sites internet affichent clairement leur intention pornographique et la question ne se pose pas. Pour le reste, certains disent que ce n'est pas de la pornographie si cela n'a pas été fait pour provoquer l'excitation, mais les adolescents utilisent depuis longtemps la section lingerie des catalogues de mode ou des photos de nus publiées dans le National Geographic en lieu et place de pornographie. D'autres disent que tout ce qui montre la nudité est de la pornographie, mais de nombreux manuels médicaux comportent des photos qui peuvent affecter une pessonne comme le fait la pornographie. L'art est un autre sujet délicat car ce qui est purement de l'art pour l'un sera de la pornographie pour l'autre.

Chacun doit donc se positionner, au besoin en discutant ouvertement avec son conjoint, face à ce qui peut être une pierre d'achoppement. Si quelqu'un devient excité sexuellement ou commence à fantasmer en consultant du matériel de prime abord sans danger, il doit trouver le moyen de l'éviter ; peut-être est-ce la publicité à la télévision, une scène dans un film ou un manuel d'anatomie.

Conclusion

Le sexe est une force puissante qui a le pouvoir de faire beaucoup de bien ou beaucoup de mal. Bien que la Bible ne nous donne pas d'instructions détaillées sur ce qui est acceptable ou non, elle nous donne assurément des lignes directrices et des avertissements. Plus on connaît le Créateur, plus on connaît son coeur et son plan pour l'intimité sexuelle.

Pour terminer, sachez que des solutions pour vaincre la pornographie existent. Notre section "Guérison" donne des pistes pour cela.


D'après un article original du site The Marriage Bed. Reproduction et traduction avec l'autorisation des auteurs.