Dyspareunie, coït douloureux Imprimer Envoyer

Cet article est une brève vue d'ensemble des problèmes de dyspareunie, c'est à dire des douleurs génitales liées au coït.

Causes possibles

  • Manque de lubrification
  • Infection (levure ou bactérie) vaginale ou des voies urinaires
    • Candida vaginitis (infection par levure) : des études montrent qu'environ 75% des femmes vont avoir au moins une infection au cours de leur vie. Certaines vont souffrir d'infections récurrentes. Des infections vaginales par levure peuvent provoquer des douleurs durant le coït ou en urinant. Les symptômes sont : démangeaisons, douleurs et un écoulement ressemblant à du cottage-cheese.
    • Vaginosis bactérien : pour des raisons inconnues, il peut y avoir un changement dans la balance naturelle des bactéries contenues dans le vagin qui provoquer une dominance des bactéries. Cela se produit généralement pendant les années ou la femme peut procréer. Les symptômes sont : écoulement gris à odeur de poisson.
    • Trichomonas vaginitis : produit des pertes vaginales réfractaires, des démangeaisons et une irritation de la vulve avec un écoulement vaginal qui peut être vert et mousseux.
  • Irritants (comme les spermicides)
  • Anomalies physiques
  • Tumeurs
  • Réparation suite à une épisiotomie, cicatrice douloureuse
  • Opération antérieure
  • Traumatisme sexuel
  • Vaginismus (réponse conditionnée à la douleur ou peur de la douleur)
  • Vulvar vestibulitis (condition qui cause la rougeur et la douleur du vestibule, la peau lisse à côté de l'ouverture du vagin)
  • Endométriose (affection douloureuse de l'utérus et d'autres organes)
  • Déviation de l'utérus
  • Epaississements de la peau qui peut ou blesser la vulve ou le vagin après une naissance, un viol ou un abus sexuel

Des douleurs chroniques peuvent aussi être provoquées à cause de la cicatrisation de blessures suite à une naissance (déchirements, épisiotomie) ; comme dans toute cicatrice, le corps produit des tissus en excès (fibrose) qui durcissent et deviennent douloureux.

Dans tous les cas, le problème devrait être discuté avec un gynécologue, sachant que la plupart des problèmes physiques évoqués ici ont maintenant des solutions.


D'après un article original du site The Marriage Bed. Reproduction et traduction avec l'autorisation des auteurs.

 

Articles connexes