Cancer des testicules Imprimer Envoyer

Le cancer des testicules touche 2,8 hommes sur 100'000, avec environ 4'000 cas aux USA chaque année. Le testicule droit est plus généralement affecté que le gauche et le fait d'avoir eu les oreillons étant enfant est un facteur de risque. La plupart de ces cancers se produisent entre l'âge de 25 et 29 ans, très rarement avant 20 ans ou après 40. Lance Armstrong (ndt : coureur cycliste plusieurs fois vainqueur du Tour de France, malheureusement entaché de dopage) a montré qu'un homme atteint du cancer des testicules peut non seulement survivre, mais réussir au plus haut niveau physique après une guérison. Une détection avancée augmente les chances de survie, donc un contrôle fréquent est important !

Les symptômes du cancer des testicules incluent :

  • une masse sur le testicule,
  • un accroissement du testicule,
  • des douleurs de dos,
  • un inconfort abdominal,
  • un accroissement de la poitrine,
  • du sang dans le sperme.

Il n'y a par contre pas nécessairement de douleur dans le testicule, ce qui n'exclut donc pas un diagnostic médical.

Pour effectuer un examen vous-même, commencez par prendre une douche ou un bain chaud, ce qui provoquera une descente du scrotum et sa peau deviendra plus fine, ce qui facilitera le contrôle. Surélevez votre pied droit (par exemple sur la cuvette des toilettes) et utilisez le pouce et l'index pour rouler gentiment mais fermement le testicule droit, en passant en revue toute sa surface. Recommencez avec l'autre pied et l'autre testicule. Les testicules doivent avoir une surface lisse et être fermes mais pas durs. Il ne devrait pas y avoir de grosseur ou de bosse. Vous sentirez l'épididyme, une structure rigide le long de l'arrière de chaque testicule, ainsi que le canal déférent, une sorte de petite corde qui amène le sperme depuis les testicules jusqu'à la prostate. Il est normal pour un testicule d'être plus gros ou de se tenir à une hauteur différente de l'autre. Une douleur indique généralement une infection, pas forcément un cancer, mais doit dans tous les cas être contrôlée par un médecin. Une petite masse (de la grosseur d'un pois) peut être un cancer, et un médecin doit être consulté sans tarder. S'il y a une surface molle qui ressemble à une série de petits tubes au dessus du testicule, il peut s'agir d'une varicocèle ; ce n'est pas un cancer, mais cela peut affecter la fertilité et devrait être contrôlé par un médecin.

En contrôlant chaque mois, vous saurez comment sont vos testicules et vous remarquerez immédiatement tout changement. Une détection précoce peut faire la différence entre la vie et la mort !

  • Pères, enseignez à vos fils à faire cela quand ils atteignent la puberté,
  • Epouses, rappelez à votre mari de contrôler ses testicules chaque mois, ou faites-le pour lui !
  • Maris, rappelez à votre épouse d'effectuer un contrôle du cancer du sein, ou faites-le pour elle !

Copyright © The Marriage Bed. Reproduction et traduction avec l'autorisation des auteurs.

 

 

Articles connexes