Masturbation dans le mariage Imprimer Envoyer

Dans les autres articles de cette section, nous avons indiqué que nous ne voyions pas la masturbation comme un péché en soi pour les célibataires. Mais qu'en est-il pour les personnes mariées. Avant de creuser, définissons certains termes. Lorsque que nous parlons de la masturbation, nous pensons à une stimulation effectuée sur soi-même qui conduit à l'orgasme. Donc ni la stimulation manuelle de la part du conjoint ni une stimulation qui ne conduit pas à l'orgasme ne sont concernés par ce que nous indiquons ici. Nous définirons aussi la masturbation solo comme quelque chose effectué à l'écart du conjoint (qu'il le sache ou non) et la masturbation mutuelle comme étant le mari et la femme qui se masturbent ensemble en même temps.

Comme nos corps, et par conséquent notre sexualité, ne nous appartient plus complètement, mais également à notre conjoint (I Cor. 7:4), la masturbation au sein du mariage n'est pas une question aussi simple que pour les célibataires. En général, il appartient à notre conjoint de répondre à nos besoins et désirs sexuels. Cela ne signifie pas que la masturbation est un péché pour une femme ou un homme marié, mais cela limite quelque peu son usage propre. Nous considérons plusieurs cas de figure ci-après.

Refus de rapport sexuel

L'apôtre Paul dit à ceux qui sont mariés qu'ils doivent avoir des rapports sexuels afin de ne pas être tentés par Satan (I Cor. 7:5b). Quand un homme ou une femme refuse régulièrement ou tout le temps d'avoir des rapports, cela met son conjoint dans une mauvaise posture. Dans une telle situation, la masturbation semble être une façon admissible, voir même nécessaire, pour un homme ou une femme d'agir par rapport à la pression de sa libido et la tentation qu'elle peut causer.

Mais comme l'époux(se) a une responsabilité envers nous sexuellement, nous devons être clair à propos de la situation. La personne qui se voit refuser les rapports doit alerter son conjoint que le manque de sexe est un problème. Si une personne mariée a l'intention de se masturber, son conjoint a le droit de le savoir. A moins que cette situation ne résulte en un acte de violence ou de divorce, il semble injuste de prendre en main votre sexualité sans faire savoir à la personne qui est supposée le faire que vous ressentez le besoin de vous masturber.

Libido dissemblable

De nombreux hommes, et certaines femmes, se masturbent parce qu'ils trouvent que leur forte libido est "injuste" envers leur conjoint. Au lieu de les "embêter" trop avec cela, ils se masturbent pour traiter une partie ou l'entier de leur besoin. Souvent, le conjoint "le moins intéressé" ne sait pas que la masturbation solo se produit, ou n'a aucune idée de la fréquence à laquelle elle se produit. Cela signifie qu'il ne lui a même pas été donné l'opportunité de faire quelque chose à propos du désir sexuel de son conjoint. La masturbation solo semble être une mauvaise idée, car on court le risque de fantasmer et de s'éloigner de ce qui est bon.

Au lieu de cela, le problème devrait être discuté ouvertement, et au besoin, la masturbation devrait se faire dans la même pièce que le conjoint pour réduire les chances de fantasmes pécheurs. Cela garderait l'autre attentif à la fréquence de vos besoins.

Maladie

Nous ne parlons pas ici d'une grippe de quelques jours car assurément le conjoint peut attendre un jour ou deux. Mais pour de plus longues maladies, la masturbation est un bon moyen pour le conjoint en bonne santé de traiter le fait que sa libido fonctionne toujours. Comme suggéré plus haut, c'est une bonne idée d'en parler avec le conjoint, et quand cela est possible de se masturber alors qu'il est dans la même pièce. Ce serait une bonne idée pour un couple de parler de cela alors que tous les deux sont en bonne santé, ainsi chacun sait ce que l'autre ressent si la situation vient à se présenter.

Pour les maladies de très longue durée ou terminales, la situation est plus complexe, mais pas si différente. Dans cette situation, il est très important pour le couple d'avoir une discussion honnête et ouverte. La personne qui est malade peut vouloir faire partie de la masturbation, même s'il ne s'agit que de tenir son conjoint. Ne pensez pas que vous faites une faveur à votre conjoint en vous masturbant secrètement afin qu'il n'ait pas à traiter votre désir. Il y a des récits où des personnes malades se sentaient demi-homme ou demi-femme ou se sentaient mal-aimés simplement parce que leur conjoint arrêtait soudain de s'approcher d'eux pour faire l'amour.

Occupation

Parfois, nous sommes tellement occupés que nous n'avons pas le temps pour des relations sexuelles. Si c'est occasionnel, ce n'est pas un problème, mais si la situation est persistante, c'est une très mauvaise chose pour le mariage. L'homme ou la femme qui se masturbe pour combler ses désirs car son conjoint est trop occupé pour le fiare lui-même n'aide pas la situation, car il ou elle enlève la pression d'une situation qui doit changer.

Certains hommes fort occupés ignorent totalement le sexe jusqu'à ce qu'ils en aient besoin immédiatement. Comme leur femme est rarement près d'eux, ou bien moins disposée quand ils ont ce soudain besoin, ils se masturbent et "continuent leur vie." Cela arrive aussi à certaines femmes et c'est souvent une chose cyclique qui suit les changements hormonaux de leur cycle menstruel.

Les études sur la fréquence sexuelle dans les mariages ont souvent un score très triste dans les statistiques. Il y a de nombreux couples où les deux se masturbent, et les deux disent vouloir plus de sexe. Dans ce cas, la masturbation est destructrice parce qu'elle cautérise la libido qui devrait leur permettre d'avoir des relations ensemble plus souvent.

Séparation

Quand un couple doit être séparé pour une longue période, la masturbation est un excellent moyen d'agir sur la tension sexuelle qui se construit. C'est quelque chose qui doit être discuté ouvertement dans le couple. Donnez à votre conjoint la permission de se masturber quand vous n'êtes pas là pour lui. Mieux encore, encouragez-le :

  • Comme cet homme qui alla au lit la première nuit où sa femme participa à une retraite pour femmes et trouva sur son oreiller un gant de toilette, un tube de lubrifiant et une note disant "penses à moi".
  • Ou cette femme qui trouva un paquet cadeau qui contenait un vibromasseur de la part de son mari qui était parti en voyage.
  • Utilisez le téléphone ou l'ordinateur pour le joindre et avoir du sexe à distance.
  • Envoyez à votre conjoint une photo sexy de vous, une histoire érotique à propos de vous deux, ou une paire de sous-vêtements sexy pour éveiller son souvenir.

Masturbation mutuelle

Il y a des couples qui apprécient beaucoup se masturber ensemble. Cela semble être le genre de chose dans laquelle vous entrez complètement ou pas du tout. Regarder l'autre se masturber jusqu'à l'orgasme est un bon moyen d'apprendre sur le corps du conjoint, mais est-ce OK en tant qu'activité sexuelle régulière ? Il n'y a rien dans les Ecritures qui indiquerait que ce soit faux, mais nous pensons que cela pourrait être inquiétant si cela devenait trop fréquent dans la vie sexuelle du couple. Il n'y a pas de passage Biblique qui dise "tu auras un coït", mais la science comme l'expérience montrent que la pénétration a un effet très différent sur le corps par rapport aux autres actes sexuels. Profitez de tout ce que le sexe a à offrir, mais ne négligez pas le coït.

En conclusion

Comme la masturbation n'est pas un péché en soi, il doit y avoir des situations dans le mariage où elle est permise. Il semble aussi qu'il y ait des situations dans lesquelles il s'agit du seul choix sage pour certains individus. Mais nous ne pouvons pas ignorer notre conjoint et juste nous masturber quand nous le désirons ; c'est sa sexualité aussi et il a son mot à dire sur comment et quand elle est utilisée. Si vous vous engagez dans de la masturbation secrète, vous avez manqué de sincérité à plusieurs niveaux et cela peut être nuisible à votre mariage et à votre vie sexuelle.

Comprenez aussi que quand la masturbation réduit votre désir pour votre conjoint, ou votre capacité à avoir une relation quand il en a envie, alors vous avez dépassé la ligne et trompé votre conjoint. Nous devons aussi comprendre que les choses changent : les changements dans le stress, les occupations et les relations peuvent créer une augmentation de la libido. La libido des femmes change aussi fréquemment lorsqu'elles atteignent la trentaine ou la quarantaine. Ce qui était juste et nécessaire à un moment donné du mariage peut ne plus l'être plus tard. A moins qu'il y ait une communication ouverte à propos des besoins et désirs sexuels, et à propos de masturbation fréquente, vous pourriez continuer à vous masturber alors que votre conjoint aimerait avoir plus de relations sexuelles avec vous.


D'après un article original posté sur The Marriage Bed. Reproduction et traduction avec l'autorisation des auteurs.