Attaches, domination, sadomasochisme Imprimer Envoyer

Entre l'attachement (le terme anglais "bondage" est très fréquemment utilisé en français) la domination, la discipline et le sadomasochisme (relations maître-esclave), il y a un vaste domaine de pratiques avec des frontières peu claires. Certains prétendent qu'à "bas niveau", jouer avec ces choses est en ordre dans la mesure où le mari et la femme y prennent plaisir, mais où fixer la frontière ? N'y a-t-il pas un risque de dérive lente et sournoise vers le fétichisme ou des pratiques qui sont dégradantes pour l'un ou l'autre des partenaires ?

Attaches

Il s'agit probablement de la forme la plus acceptable dans ce domaine ; attacher un partenaire peut être très excitant pour celui qui est attaché et/ou celui qui ne l'est pas. Cela peut montrer un signe de confiance et permettre à la personne attachée de se sentir libre de ne rien faire sauf recevoir. S'il est pratiqué dans cette optique, et qu'il est apprécié mutuellement, nous ne voyons pas de raison de ne pas l'inclure de temps en temps dans la vie sexuelle du couple. Par contre, le couple doit être vigilant à ce que cette pratique ne glisse pas vers des formes de sadomasochisme.

Tapes

Tape (en anglais "spanking", littéralement "fesser") : certaines raisons biologiques expliqueraient pourquoi une douleur légère peut provoquer l'excitation. Néanmoins, nous voyons ici un risque flagrant de dérive vers une pratique plus violente et humiliante.

Sadomasochisme

Un sadique est excité sexuellement en causant de la douleur, un masochiste en en recevant. En plus du fait qu'il s'agit quasi systématiquement de fétichisme, nous ne voyons aucun des deux comportements comme étant compatibles avec ce que Dieu nous a appelé à être. Un désir sadomasochiste peut être le résultat d'un abus sexuel ou physique du passé, ou peut révéler un problème d'image propre ou de confiance en soi.

Domination et discipline

Excitation sexuelle provenant de la domination ou de la punition d'un autre, ou d'être dominé ou puni. Cela implique de l'humiliation et de la dégradation et nous ne voyons pas ceci comme étant compatible avec ce que Dieu nous a appelé à être.


D'après un article original posté sur The Marriage Bed. Reproduction et traduction avec l'autorisation des auteurs.

 

 

Articles connexes