Avertissement, à lire en premier Imprimer Envoyer

Dans les articles de cette catégorie, nous passons en revue quelques activités sexuelles. Notre éducation, notre expérience ou notre opinion nous dicte parfois spontanément que ces activités sont bonnes ou pas à vivre dans le cadre du couple Chrétien, mais nous avons cherché à savoir quelle était la pensée de Dieu à leur sujet, car nous pensons que cela doit être notre seule base d'évaluation. Dans de nombreux cas, la Bible est silencieuse sur telle ou telle pratique, auquel cas, il est nécessaire de s'appuyer sur l'ensemble de la révélation Divine, de Son caractère et de Son plan pour le mariage.

Dieu est par ailleurs celui qui a conçu nos corps et dans certains cas la biologie nous montre clairement que certaines pratiques peuvent lui porter une atteinte physique plus ou moins grave. Dès lors, nous pensons qu'il y a lieu de s'en abstenir.

Nous avons tenté d'analyser chaque pratique individuellement, mais il faut se rappeler que certaines sont souvent cumulées. A titre d'exemple, le sado-masochisme - que nous considérons comme un péché - fait généralement recours à des objets sexuels (ou sex-toys), mais il ne faut pas faire de raccourcis pour annoncer que l'utilisation d'un objet conduit forcément au sado-masochisme ou que l'utilisation d'un objet est un péché. Néanmoins, les couples doivent être prudents et toute nouvelle pratique, ses conséquences et ses éventuelles dérives devraient toujours être discutées dans le couple avant de les utiliser.

Face aux conclusions de savoir si une pratique sexuelle ou une autre est tolérable aux yeux de Dieu, il n'en demeure pas moins que chaque couple est unique et qu'il aura ses préférences. N'oublions pas non plus que certains peuvent souffrir de maladies ou problèmes qui rendent impossibles des pratiques jugées "normales" pour la plupart d'entre nous. D'autres sont séparés pour de grandes périodes et d'autres encore ont une libido passablement décalée par rapport à leur conjoint. Dès lors, toutes ces personnes trouvent des palliatifs et se posent la question, à juste titre, de savoir si elles ne pèchent pas contre l'Eternel en les pratiquant.